vendredi 14 septembre 2018

Balisage collège Jeanne D'albret - vendredi 14.09.2018






Malgré une campagne de publicité invitant les automobilistes à faire attention aux enfants à proximité des écoles (pour quels résultats?), la ville de Pau a encore beaucoup de travail à faire pour en assurer la mise en œuvre effective et étendue à l'ensemble des établissements d'enseignements.




 Pour exemple à proximité du collège Jeanne d'Albret, la sécurité des élèves n'est pas assurée.


les voitures empiètent allègrement sur le cheminement piétons/cyclistes qui arrivent depuis l'avenue du Général Leclerc. Un cheminement au sol était tracé avant réfection du revêtement, et depuis (malgré un courrier de relance à la marie), rien...






  Le groupe ville partagée a effectué à 8h00 une action aux abords du collège, pour mettre en évidence, une fois de plus, un défaut flagrant de sécurité pour les élèves (notamment ceux qui arrivent à pied, en car, en bus ou à vélo) et souligner que la Ville de Pau (ou la collectivité compétente) n'assure pas ses missions les plus élémentaires alors même que l'élémentaire existait encore il y a peu.


Un marquage au sol (équipement minimal) permettra de  retrouver un cheminement apaisé pour les élèves (et les riverains).

Cette action était menée devant le collège Jeanne d'Albret, mais Ville Partagée aurait pu se poster en de nombreux endroits dans Pau, tant les équipements prenant en compte les plus fragiles font défaut.



La presse en a parlé !


































Quelques jours plus tard... la mairie est passée par là... mais quelle bande ridicule !!!


1 commentaire: